ASSURANCE MULTIRISQUE EXPLOITATION

En résumé

salle de dégustation assurances
cuve inox assurance chai
chai assurances

L’assurance Multirisque exploitation agricole permet de couvrir les bâtiments d’exploitation et d’habitation, ainsi que leur contenu contre les dommages et les responsabilités civiles de l’exploitant et sa famille.

Il s’adresse aux viticulteurs (et aux vignerons) qu’ils exercent en nom propre ou en société, en groupement.

Il peut également convenir aux propriétaires non exploitants ou propriétaires de bâtiments agricoles loués à des fermiers/métayers, aux CUMA et retraités de l’agriculture.

Notre contrat est équipé de dispositions spéciales destinées aux viticulteurs ayant besoin d’une couverture complète tant pour leurs bâtiments à usage viticole tels que les chais, salle de dégustation ou de réception, bâtiment de caractère ou autres, que pour leurs matériels : pressoir, chaine d’embouteillage, et leurs stocks de vins et alcools, contenus en cuves ou en bouteilles (coulage, vols, bris de bouteilles).

Le contrat prévoit également la garantie responsabilité civile professionnelle étendue aux foires, salons et marchés, accompagnée des garanties incendie, catastrophes naturelles et vol du matériel et vins déplacés. Il prévoit également une garantie responsabilité civile après livraison.

La tarification prendra en compte les mesures de prévention et protection contre le vol et l’incendie. 

Il est possible de souscrire une option de garantie pour les installations de panneaux photovoltaïques et leur équipement.

Les limites de l'assurance multirisque agricole:

Il est important de vérifier le montant des garanties car elles sont limitées ou plafonnées (à un capital déterminé ou à un multiple de l’indice du contrat). Effectivement, les capitaux couverts par ce contrat sont indexés. Attention, également, aux franchises pouvant rester à votre charge.
L’assurance multirisque agricole ne couvre pas certains risques pour lesquels il est nécessaire de souscrire des contrats d’assurance spécifiques. Ce sera le cas pour tout ce qui concerne :

  •  la protection sociale qui relève de régimes particuliers ;
  •  les dommages causés aux récoltes du fait de la grêle, de la tempête ou d’autres aléas climatiques ;
  •  les désordres de construction de bâtiments neufs ou réhabilités (assurance dommages ouvrage obligatoire) ;
  •  la responsabilité du fait des véhicules terrestres à moteur (automobile et engins automoteur). Cette assurance obligatoire doit faire l’objet d’un contrat d’assurance séparé (contrat automobile individuel ou en flotte) ;
  •  les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) ;
  •  les conséquences de la faute inexcusable de l’employeur (maladie, accident) ou d’une personne qui assiste ou remplace l’assuré dans la direction de l’exploitation
 

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance Agricole

Quel que soit votre contrat d’assurance multirisque exploitation souscrit, il est important de vérifier :

  • les risques couverts, les garanties en option, les exclusions ;
  • l’adaptation des montants de garantie aux risques encourus ;
  • le montant des franchises (sommes qui restent à votre charge en cas de sinistre).

Pour souscrire le contrat d’assurance multirisque agricole, vous fournissez de nombreux renseignements à l’assureur. En cas de modification des données initiales, l’assureur doit être prévenu. En effet, il est très important que tous les renseignements fournis soient à jour pendant toute la durée du contrat d’assurance multirisque agricole.

pressoir raisin assurance
vignoble assurance
transport de récolte assurance